Connect with us

INDY CAR

Zachary Claman De Melo, l’étoile à venir de la course automobile au Québec

INDIANAPOLIS | Depuis quelques années, la série IndyCar n’est pas représentée par un Québécois à temps plein. Malgré le fait qu’il dispute la moitié des épreuves en cette saison 2018, le pilote Québécois Zachary Claman De Melo, maintenant âgé de seulement 20 ans, peut être considéré comme un pilote ayant un volant à temps plein dans cette série nord-américaine.

Le Montréalais d’origine deviendra dimanche, le premier pilote du Québec à courir la mythique course des 500 miles d’Indianapolis depuis 2016, alors qu’Alexandre Tagliani avait terminé au 17e rang de l’épreuve de 200 tours.

À un si jeune âge, Claman De Melo semble déjà prendre beaucoup d’assurance sur les différentes pistes de la série. Ayant disputé sa première épreuve dans cette série lors de la dernière course de la saison dernière, il a eu la chance de s’acclimater rapidement aux monoplaces beaucoup plus rapides de la série IndyCar.

Il a terminé au 5e rang de la série Indy Lights lors de la saison 2017, récoltant une victoire sur la piste de Road America, dans le Wisconsin.

L’écurie Dale Coyne Racing lui a tout de même offert le volant de sa deuxième monoplace à seulement 19 ans au début de cette saison.

La série Indy Lights est un excellent tremplin pour la série IndyCar. Le meilleur exemple est le fait que trois des cinq meilleurs au championnat 2017 ont maintenant un volant à temps plein dans la plus grande série de monoplace en Amérique du Nord. En plus de Claman De Melo, Kyle Kaiser et Mattheus Leist pilotent en IndyCar en 2018.

Ayant un coéquipier de la trempe de Sébastien Bourdais, quadruple champion de la série Champ Car entre 2004 et 2007 et ancien pilote de Formule 1.

Malgré le fait que les coéquipiers en course automobile s’entraident que très peu, le jeune montréalais est grandement aidé par l’analyse que Bourdais effectue de sa voiture après une séance. Cela lui permet de bien communiquer avec ses ingénieurs pour effectuer des changements de réglages pour la course.

À sa première saison, les attentes ne sont pas très élevées envers le jeune pilote. En pilotant pour une écurie de deuxième ordre, Claman De Melo a la chance de faire ses classes dans cette écurie avant de pouvoir avoir la chance de probablement graduer chez une écurie de pointe.

Le fait d’être une recrue dans cette série n’empêche aucunement d’avoir du succès. Robert Wickens, un pilote canadien de l’écurie Schmidt Peterson Motorsports et coéquipier de James Hinchcliffe, connait beaucoup de succès à sa première saison au volant d’une monoplace de la série IndyCar.

Malgré que Dale Coyne Racing ne fait pas partie de l’élite comme Team Penske, Chip Ganassi Racing ou Andretti Autosport, le pilote français Sébastien Bourdais a tout de même récolté une pôle position cette saison sur le circuit ovale de Phoenix, ainsi que deux victoires, en 2017 et 2018 à St. Petersburg.

À l’origine, Pietro Fittipaldi devait courir la 102e édition de cette course disputée sur le Indianapolis Motor Speedway. Le pilote brésilien a subi de graves blessures aux deux jambes lors d’un accident sur le circuit de Spa-Francorchamps, en Belgique.

Le pilote de la monoplace #19 Paysafe de Dale Coyne Racing a été agréablement surpris lorsqu’on lui a annoncé qu’il allait participer au Indy500.

S’élançant de l’intérieur de la 5e ligne en 13e place, Zachary Claman De Melo a obtenu sa meilleure position au départ en série IndyCar. Réussira-t’il à battre son meilleur résultat en course (12e au Grand Prix d’Indianapolis 2018) dimanche? La réponse devrait être connue aux alentours de 16h dimanche après-midi.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in INDY CAR