Accueil COURSES NASCAR : Un programme dans l’Ouest canadien à oublier pour Kevin Lacroix

NASCAR : Un programme dans l’Ouest canadien à oublier pour Kevin Lacroix

116
0
PARTAGER

Ça aura été une campagne difficile pour Kevin Lacroix en NASCAR Pinty’s dans l’ouest Canadian alors qu’il ne parvient pas à terminer dans le Top 3 à aucune des trois courses (programme double à Saskatoon). Il signe une 9ème position lors du LUXXUR 300 présenté par Bayer au Edmonton International Speedway ce samedi 29 juillet.

Alors qu’il avait établi le meilleur temps en pratique, et le deuxième temps en qualification, le pilote de la voiture #74 Bumper To Bumper/ Total/ Go Fast / PFC Brakes/ Gates Corporation a connu des problèmes très vite en course : « Je suivais le premier pilote de proche, quand on est arrivé à la hauteur des retardataires. Labbé a sorti une des dernières voitures, et je n’ai pas eu le temps de l’éviter alors mon parechoc avant a été fortement abîmé et j’ai dû rentrer aux puits, » explique Kevin.

Bien qu’il soit revenu en piste en fin de peloton, plusieurs drapeaux jaunes sont venus rapprocher les pilotes, donnant une chance à Kevin de gagner des positions. De retour dans le peloton des meneurs, c’est alors que Lacroix a mis au défi les pilotes qui étaient aux avant-postes. Prenant la tête de la course, tout semblait être en place pour une première victoire sur circuit ovale pour Kevin Lacroix.

« Tout allait bien, on s’échangeait les positions avec Alex Labbé, Donald Theetge et Cayden Lapcevich. Je passais de la 2ème à la 3ème position, mais c’était des bonnes batailles. Lapcevich et moi nous nous sommes touchés quelques fois comme il est normal en NASCAR de le faire, surtout sur un petit ovale comme celui-ci. C’est alors que la tour de contrôle nous a ordonné d’arrêter de nous toucher, mais je n’ai pas entendu la commande. Alors arriva ce qu’il devait arriver, nous avons eu un contact et j’ai été pénalisé ».

Cette pénalité d’arrêt aux puits est venue mettre un terme aux chances de Lacroix d’accéder au podium. « C’était une course étrange, car plusieurs pénalités ont été données alors qu’elles n’avaient pas lieu d’être, et d’autres pilotes auraient dû être pénalisés pour des actes commis en piste. Après la course je suis allé trouver les officiels de NASCAR Pinty’s pour leur demander des explications, mais aucun d’eux n’a été en mesure de m’en fournir, car ma pénalité a été décidée par le directeur de course seulement. »

Il repart donc de l’ouest en deuxième position au championnat. Cette 9ème position à Edmonton n’a pas aidé dans la chasse au titre de Champion de la série, puisqu’il se retrouve à 10 points d’écarts d’Alex Labbé. Par contre, le 13 août prochain, le pilote de l’équipe Bumper To Bumper reviendra en sol québécois pour le Grand Prix de Trois-Rivières, une course qu’il a remportée à deux reprises ces deux dernières années. « Je compte bien reprendre la tête du championnat en donnant à mon équipe un tour du chapeau en remportant trois Grand Prix de Trois-Rivières d’affilés. Ça serait un exploit pour moi de réaliser une troisième victoire sur ce circuit urbain. »

Kevin tient à remercier ses commanditaires Bumper To Bumper, Total, Go Fast, PFC Brakes et Gates Corporation, un partenariat entre compagnies engagées qui reflète excellence, ambition et victoire. « Nous n’avons pas obtenu les résultats escomptés lors des événements dans l’ouest, mais nous allons nous rattraper lors des prochaines épreuves ! »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here