Accueil AUTRES FOOTBALL À WINNIPEG, LES ARGOS SERONT EN QUÊTE D’UN DEUXIÈME GAIN DE SUITE

À WINNIPEG, LES ARGOS SERONT EN QUÊTE D’UN DEUXIÈME GAIN DE SUITE

117
0
PARTAGER
Winnipeg Blue Bombers quarterback Matt Nichols (15) gets set for the ball during first half of CFL action against the Calgary Stampeders in Winnipeg Friday, July 7, 2017. THE CANADIAN PRESS/John Woods

Les Argonauts de Toronto (2-1) chercheront à signer une deuxième victoire de suite, jeudi, alors qu’ils se mesureront aux Blue Bombers de Winnipeg (1-1) au Investors Group Field. Cette partie sera présentée sur RDS à compter de 20 h 30 HE.

amedi dernier, le quart-arrière Ricky Ray a réussi sa 300e passe de touché en carrière et les Argonauts ont tenu le coup pour vaincre le ROUGE et NOIR 26-25 à Ottawa. Pour la troisième fois en autant de saisons, Toronto montre une fiche de 2-1 après trois parties. Les Argos chercheront à porter leur fiche à 3-1, jeudi, face à une formation contre laquelle ils affichent un dossier de 10-4 au cours des 14 derniers matchs.

Les Blue Bombers ont vu leurs rivaux marquer 20 points sans réplique, vendredi dernier, en route vers un revers de 29-10 aux mains des Stampeders à Winnipeg. Les Bombers ont balayé les honneurs de la série de deux parties les opposant aux Argos en 2016, et, même s’ils affichent un dossier peu reluisant de 11-26 au Investors Group Field depuis son ouverture en 2013, Toronto est l’un des quatre clubs que les Bombers ont réussi à battre à au moins deux reprises devant leurs partisans.

L’unité défensive des Argonauts de Toronto se classe parmi les meilleures de la LCF à l’aube de la semaine 4. Après trois semaines d’activités, elle mène la Ligue en ce qui a trait aux sacs (14), et elle occupe le deuxième rang du circuit au chapitre des interceptions (3) et des échappés provoqués (3). De plus, aucun adversaire des Torontois n’a réussi à marquer, en attaque, plus de 20 points par rencontre.

Au cœur des succès de la défense des Argos, on retrouve l’ailier défensif Victor Butler, qui ne compte que trois matchs d’expérience dans la LCF. Nommé joueur de la semaine 3, présenté par Shaw, mardi dernier, Butler mène la Ligue avec sept sacs et deux échappés provoqués. De plus, ses 13 plaqués défensifs lui permettent d’occupe le 10e rang du circuit à ce chapitre – une catégorie généralement dominée par les secondeurs.

En peu de temps, la ligne défensive des Argos a développé une excellente chimie. Selon Butler, c’est ce qui explique ses succès personnels, et les succès de son unité, jusqu’à présent, en 2017.

« Nous formons un bon groupe », a souligné Butler à Mike Ganter du Toronto Sun. « Dès mon arrivée avec le club, mes coéquipiers ont été humbles et accueillants, et nous sommes aujourd’hui des frères d’armes. Nous nous soucions chacun l’un de l’autre, nous prenons des repas ensemble, nous discutons ensemble, et nous prenons soin l’un de l’autre sur le terrain. Ça se voit par la chimie que nous avons développée. Nous sommes des frères. »

La ligne offensive des Blue Bombers de Winnipeg a connu une remarquable saison en 2016.

Accordant auparavant trop de sacs et ne créant pas suffisamment de corridors de course, les athlètes composant la ligne à l’attaque des Bombers ont été parmi les meilleurs de la LCF l’an dernier. Ils ont limité la pression sur le quart-arrière Matt Nichols – lui permettant de prendre de meilleures décisions et de faire avancer le ballon –, et ils ont aidé le demi offensif Andrew Harris à terminer au troisième rang de la Ligue avec 974 verges au sol.

Cette année, cependant, les Bombers ont été victimes de sept sacs en deux matchs, et ils n’amassent que 72 verges au sol, en moyenne, par rencontre – comparativement à 88,6 verges il y a un an.

« Nous avons accordé des sacs, alors que nous ne voulons en accorder aucun. C’est déjà une bonne raison d’être en colère », a expliqué le bloqueur Jermarcus Hardrick au BlueBombers.com. « Je sens que nous pouvons mieux jouer. Nous retirons beaucoup de fierté du travail que nous accomplissons. Nous avons du pain sur la planche. Nous devons être meilleurs pour nos entraîneurs, pour nos coéquipiers et pour nos partisans. »

« Je dois être meilleur par la course », a pour sa part commenté Harris. « Je ne performe pas au niveau auquel je suis capable de performer. Je dois faire de meilleures lectures de jeu, et je dois être plus constant. Ça devrait donner un coup de main à toute notre attaque. Présentement, nos adversaires oublient notre attaque au sol et ne la respectent pas. Ça ne devrait pas être le cas. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here